Ressasser le passé


Je dédie cet article à une personne qui se reconnaitra et à qui je répète sans cesse la même chose, et j’espère qu’un jour cela fera tilt pour elle,  pour enfin en prendre conscience, car dites vous bien que la solution n’est pas à l’extérieur de vous mais en vous, chercher au fond de vous la lumière et vous trouverez.

 Toute aide extérieure ne sont que des outils à mettre en pratique si vous le voulez bien,  bien sûr, si vous avez la force et la volonté de changer les choses, c’est un travail quotidien, de chaque instant que personne ne peut faire à votre place.

Tout le monde se retrouve à un moment de sa vie et particulièrement lorsque l’on a vécu des moments difficiles qui ne nous a pas épargnée, à ressasser, ruminer à avoir de la haine envers ces moments et personnes qui nous ont fait souffrir.

La trahison n’épargne personne, que ce soit dans le monde du travail, que l’on soit salarié ou indépendant, entre collègues de travail ou avec la concurrence et même sur le plan sentimental, la jalousie guette et fait que la dualité est exacerbée.


 

Ressasser le passé amène à des pensées obsessives qui impactent le mental, au point d’en devenir dangereux, dans le sens que l’on se retrouve toujours à revivre le passé, les événements douloureux, à se faire du mal en permanence.

Il est normal que les souvenirs, les émotions négatives suite à des événements douloureux, ressurgissent parfois, remontent à la surface, c’est un processus naturel d’abord, mais il faut à un moment donné lâcher prise, lâcher ce mental qui nous torture l’esprit et savoir prendre du recul face à ces événements du passé, pour aller de l’avant et obtenir une libération émotionnelle.

Le fait de ressasser le passé nous revoyons les mêmes scènes, les mêmes personnages qui nous ont fait du mal, cela nous angoisse, nous attriste, agite le mental et nous empêche d’analyser les aspects de ces situations qui finalement si on prend du recul les effets traumatiques et dramatiques prennent une version autre.

. Ce besoin de ruminer ces traumatismes surgissent à tout moment et occupent nos pensées en sortant des courses, sous la douche, en cuisinant, ou même en travaillant. Et sans nous en rendre compte, notre esprit est en ruines et nos émotions à fleur de peau.

Ressasser, ruminer est un cercle vicieux qui nous enferme, nous rend prisonnier de notre mental, à en devenir addictif au point de ruminer encore et encore sans s’en apercevoir, puisque c’est devenu une impulsion obsessionnelle.

La rumination conduit à des épisodes dépressifs, qui seront prolongés sur le temps, on peut même l’associer aux troubles alimentaires comme la boulimie ou l’anorexie, l’alcoolisme pour y trouver un refuge.

Ressasser c’est tout simplement être dans les pensées négatives tout le temps et altère la perception de la vie, augmente l’amplitude des problèmes et peut conduire à développer des maladies graves, au risque de devenir un stress chronique qui s’installe et sera difficile à évacuer.

Alors comment arrêter cette rumination ? Comment s’en sortir ?

  • Déjà la 1ére chose à faire est de ne pas rester enfermé chez soi à se morfondre, à ruminer,
  • Se faire des amis pour partager d’autres choses, vous allez me dire ce n’est pas facile ! c’est une pensée limitante, et oui car dans votre entourage, votre travail, vous trouverez toujours quelqu’un pour engager une relation amicale, s’inscrire dans une association sportive ou autre permet de créer du relationnel, vous trouverez toujours quelqu’un comme vous qui attend de se lancer dans une activité ou sortie mais attend elle aussi, il suffit de faire le 1er pas pour
  • Avoir une activité de loisirs, quelque chose que l’on aime faire, ou on prend du plaisir à le faire
  • Aller marcher dans la nature, faire un sport qui nous convient, du yoga, bref une activité vivifiante.
  • Faire des exercices ou apprendre à faire des exercices pour chasser ses pensées
  • L’écriture est un moyen d’évacuer ces pensées tout simplement en les notant dans un cahier ou une feuille, il suffit ensuite de bruler la feuille ou le cahier quand on a terminé pour confier tout ce mal ressenti le faire consumer pour l’évacuer
  • La méditation est un moyen fort de vider les pensées
  • Suivre une thérapie, se faire accompagner par un thérapeute qui non seulement vous aidera à évacuer les pensées (pas en répétant encore et encore ce qu’on a vécu) par des techniques énergétiques par exemple, c’est ce que j’utilise entre autres, en vous donnant des exercices à faire quotidiennement, vous apprendre à respirer correctement pour aider à évacuer ce trop-plein d’énergies négatives.
  • Réciter des mantras positifs
  • Vivre dans le présent ICI et maintenant et apprécier ce que l’on est en train de faire (au lieu de ressasser le passé dans sa tête apprécier laver la vaisselle par exemple)

Il y en a d’autres des tâches que l’on néglige habituellement et qui peuvent nous apporter beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.